Apport du Père Fillère sur l’avenir des patronages paroissiaux en 1934


Controverse entre la vision du Père Fillère sur le développement missionnaire des Patronages paroissiaux et les objections des aumôniers d’Action catholique spécialisée.




Conférence du Père Fillère sur de grands penseurs du XIXème et XXème siècle et leurs apports à la psychologie des révolutions.


En janvier 1948 Marcellin Fillère ayant étudié Georges SOREL fait un brillant exposé sur le Mythe Social.
Imprégné de la Bible et de ses images grandioses le père Fillère avait mis en valeur la pensée mythique face à la pensée rationaliste. Il développe la pensée de SOREL : - Le pessimisme de base sur la nature humaine - Le mythe - La grève générale - La luttedes classes - L’Héroïcité - Le sort de l’Elite



En décembre 1944 François Mauriac écrit un article sur La Jeunnesse et la Politique où il parle de sa vision du Christ et de l'Eglise, il parle aussi du Père Fillère et de ses jeunes.

Celui-ci ayant bien compris que Mauriac n'a pas une réelle vision du Christianisme et de l'Eglise fait une réponse critique claire de la pensée de l'Eglise face à la Politique et de l'engagement des jeunes.



Pere FillèreCheval Blanc